logo
Main Page Sitemap

Plateforme echange nourriture


Cest pas mal tout ça non?
Un chiffre qui est malheureusement bien supérieur au gaspillage alimentaire engendré par la restauration et les supermarchés, alors quil est bien plus souvent pointé du doigt.
Chaque utilisateur peut proposer sur son profil les produits quil ne compte pas ou ne pourra pas consommer.
m, m ou encore : sites de location de bateaux entre particuliers.Lidée est déchanger des services et darrondir un peu ses fins de mois.Source : site internet de lassociation HopHopFood Articles liés.Service payant, tarif fixé par le loueur.Pour manger la cuisine des autres : - m, : des particuliers cuisinent et proposent des plats (entrée escort max2 vs redline plat dessert) de tous horizons près de chez soi.La seconde plateforme est le pendant dAirbnb, réservé aux gays.Créditez votre compteur temps en répondant aux demandes d'autres Yakasaideur et en leur rendant service.Les petites informations en plus sur lorganisation HopHopFood est une association sans but lucratif et reconnue dintérêt général.Lidée est de poster une annonce pour partager un repas.Mais ce nest pas le seul but de lapplication.Ouverture du menu en haut à gauche et sélection de Hop je partage.



Conscients de cette triste réalité, Michel Montagu, Sibylle Azandossessy et Jean-Claude Mizzi ont décidé de créer une application qui permettrait aux particuliers d échanger entre eux les aliments au lieu de les jeter.
Nos cuisiniers professionnels ou amateurs préparent, chez eux, votre repas -Simple comme bonjour, comment passer votre commande, remplissez le formulaire.

[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap